Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Nous contacter

Section Daniel MAYER Canton de Mundolsheim
Fédération du Bas Rhin du Parti Socialiste
8 rue Saint-Ehrard - 67100 Strasbourg
Courriel : ps.mundolsheim@gmail.com

Recherche

Archives

20 juillet 2014 7 20 /07 /juillet /2014 14:25

La SNCF argue de raisons économiques pour fermer la boutique de l’hypermarché Leclerc de Schiltigheim, seul point de vente du Nord de la CUS, facile d’accès et rayonnant sur une zone de plus de 100 000 habitants.

Cette boutique, à l’instar de celles de Hautepierre et d’Illkirch déjà fermées, réalise un chiffre d’affaire (CA) élevé, de plus de 20 000€ par semaine pour un ratio CA/charges de 18%, selon les chiffres fourni par la SNCF. Celui-ci serait trop élevé et justifie à lui seul la fermeture, sans discernement.

A aucun moment, la SNCF, dont l’unique actionnaire est l’Etat, ne prend en compte la dimension du service public ferroviaire qu’elle représente auprès des Français.

Les contraintes économiques dont l’entreprise nationale se prévaut ne sont guère recevables. L’endettement du système ferroviaire français (RFF+SNCF), de l’ordre de 40 milliards d’€, démesuré, est pour l’essentiel une dette d’aménagement du territoire, donc celle de l’Etat. Or les pouvoirs publics, à travers la SNCF, la font peser sur les usagers/ clients et les cheminots. La toute récente réforme ferroviaire n’a en rien réglé cette situation qui est trainée comme un boulet depuis des années.

On demande à la SNCF+RFF actuels et au monstre tricéphale à venir de gérer la dette en interne, contrairement à nos voisins allemands, où l’État a tout pris à sa charge il y a 20 ans déjà !

Ainsi la SNCF, étranglée par des péages augmentant de façon exponentielle d’année en année, supprime des emplois (1500 en Alsace en 10 ans), entrainant la désertification des gares, des points d’arrêts, des points de vente et de conseil, et des interrogations sur la maintenance.

La question posée reste celle du financement du système ferroviaire, qu’aucun gouvernement, depuis 1997 n’a eu le courage de régler.

Ce ne sont pas les reculades récentes sur l’écotaxe qui permettent à cet égard d’être optimiste...

Si des gains de productivité sont indispensables, il n’est pas concevable de mener une politique du tout ou rien. Dans cet esprit, il serait souhaitable que la SNCF reprenne sa copie et réfléchisse à une mutualisation d’un point de vente sur le secteur CUS nord, par exemple avec la CTS et sa boutique Vélhop, y compris en y déployant un distributeur automatique jaune, à minima.

Je m’associe donc à toutes les initiatives qui peuvent être menées pour le maintien du service public de vente et de conseil de la SNCF à Schiltigheim.

J’appelle les socialistes et tous les défenseurs du service public et des services de proximité à soutenir, en particulier par leur présence, le rassemblement de la CGT le 26 juillet prochain à 10h devant la boutique SNCF de l’hypermarché Leclerc.

Guy MARCOT, Socialiste, membre de la section PS Jean Moulin de Schiltigheim, ancien adjoint au maire de Schiltigheim en charge des déplacements.

(Photo T.T / Rue89 Strasbourg)

(Photo T.T / Rue89 Strasbourg)

Repost 0
Published by Parti socialiste Mundolsheim - dans Canton de Mundolsheim
commenter cet article
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 07:39

Dans le cadre de la concertation publique complémentaire concernant la mise en place d'une nouvelle ligne de tram entre Wolfisheim et Vendenheim, nous vous informons sur la tenue de deux réunions d'informations et d'échanges dans notre secteur :

 

  • Jeudi 25 avril à 19h
    Centre culturel de MUNDOLSHEIM
    22 rue du Général Leclerc

 

  • Mardi 30 avril à 19h
    Hôtel de Ville de SCHILTIGHEIM - Salle de l'Aquarium
    110 Route de Bischwiller

 

Tram-Wolfisheim---Vendenheim.png

 

 

Pour plus d'informations :

Plaquette d'information

Site internet de la ville de Strasbourg

 

 

Repost 0
Published by Parti socialiste Mundolsheim - dans Canton de Mundolsheim
commenter cet article
21 juillet 2010 3 21 /07 /juillet /2010 20:09

 

 

 

profanation-cimetiere-juif-wolfisheim-3.jpg

photo AFP

 

27 tombes ont été profanées au cimetière israëlite de Wolfisheim, une commune du canton de Mundolsheim dans le Bas Rhin. Aucune inscription n'a été rélevée sur les tombes et aucune revendication formulée à ce jour. Il s'agit du 3ème acte de profanation enregistré en Alsace en 2010, mais également le 10ème relevé depuis quelques années si l'on en juge par la liste suivante :

 

  • 17 janvier 2001, 54 tombes profanées dans le cimetière israëlite de Sarre Union (Bas-rhin)
  • 12 avril 2002, 18 tombes profanées au carré musulman du cimetière de Cronenbourg à Strasbourg (Bas-Rhin)
  • 30 avril 2004, 127 tombes profanées au cimetière israëlite de Herrlisheim (Haut-Rhin)
  • 3 mai 2004, 22 tombes profanées au cimetière catholique et protestant de Niederhaslach (Bas-Rhin)
  • 28 juillet 2004, 30 tombes profanées au cimetière israëlite de Saverne (Bas-Rhin)
  • 17 août 2007, 92 tombes profanées au cimetière israëlite de Brumath (Bas-Rhin)
  • 27 janvier 2010, 31 tombes profanées au cimetière israëlite de Cronenbourg à Strasbourg (Bas-Rhin)
  • 28 mai 2010, profanation de 95 tombes de soldats allemands au cimetière de Guebwiller (Bas-Rhin)
  • 29 juin 2010, 18 tombes profanées au carré musulman de La Robertsau à Strasbourg (Bas-Rhin)

A parcourir cette liste, on ne peut que constater la permanence des actes portant essentiellement atteinte au respect des religions juive et musulmane dans une région particulièrement touchée  par la crise économique et la désindustrialisation de ses territoires.

La section socialiste du canton de Mundolsheim s'inquiète vivement de la permanence de ces atteintes au respect des morts. Elle condamne avec la plus grande fermeté ces actes barbares qui stigmatisent avant tout des communautés qui participent de la richesse et de la vitalité de notre province.

Concernant le saccage du cimetière de Wolfisheim, elle demeure confiante dans l'efficacité des services de police et dans la fermeté de la justice pour identifier et interpeler au plus tôt les coupables.

 

Francis Alexis HAMMER

Secrétaire de la section Daniel Mayer

Canton de Mundolsheim


Repost 0
Published by Parti socialiste Mundolsheim - dans Canton de Mundolsheim
commenter cet article